Ma première création…

Ma première création !

De mes dix petits doigts et de mes deux mains gauches, j’ai crée quelque chose (de non organique, non vagissant et qui n’est pas sorti de mon ventre), bref ma première création: un sarouel pour habiller les fesses de mon Minipouce rampant (ou plutôt tractant, vu qu’il n’a toujours pas compris à quoi servait ses jambes).

Pour la petite histoire, il faut savoir que je n’avais jusque là jamais rien crée (en dehors du domaine culinaire) by myself; autant dire qu’il s’agit-là pour moi d’une véritable révolution !

Courageusement armée équipée de ma toute nouvelle machine à Ikea Sy (qui fera l’objet de son propre article ultérieurement), d’une belle-mère de combat et de ma commande tissu (pour les Belges, je recommande le site Risjtextiles, il s’agit d’un site flamand (mais qui existe en version francophone), je me suis lancée à l’assaut d’un sarouel, suivant le modèle proposé par MinusculeInfini.

Ma super machine (enfin le même modèle, il s'agit d'une photo trouvée sur le net)
Ma super machine (enfin le même modèle, il s’agit d’une photo trouvée sur le net)

J’ai découvert son blog en cherchant des tutos et je le recommande vivement. Beaucoup de modèles simples pour démarrer, et des articles très intéressants (pour peu que vos sujets de prédilections soient, comme c’est le cas pour moi depuis quelque temps la « maternitude » et « la découverte des 3000 philosophies dont je n’avais jamais entendu parler en France sur l’éducation des enfants »). Bref, j’avoue que tout me fait envie, mais comme on dit: chaque chose en son temps. Et vu mes difficultés à comprendre certaines notions (différencier largeur, longueur, hauteur m’est extrêmement difficile), je suis déjà très contente d’avoir réussi mon premier modèle.

Trève de blabla, le voici:

La preuve que même les ambisenestres peuvent réussir à coudre
La preuve que même les ambissenestres peuvent réussir à coudre
Publicités

Devenir maman: Les montagnes russes émotionnelles

Voilà, ça fait maintenant 4 mois que je suis maman.

Quatre mois qui sont passés tellement vite, tellement rapidement que je ne me rends pas compte de tout ce qui a pu changer en si peu de temps.

Il faut avouer que tout s’est enchaîné dans ma vie très rapidement en un an et demi: un poilu, un nouveau boulot, un appart, une grossesse, un licenciement, un bébé, un autre nouveau boulot (voilà, vous avez suivi ? Donc je suis tombée enceinte en fêtant mon CDI et j’ai été viré au moment de partir en congé maternité. Et vu que je ne me voyais pas rester à la maison, j’ai fêté les 15 jours de mon fils en étant en entretien d’embauche, et j’ai commencé un nouveau boulot quand il avait tout juste deux mois et demi).

Bref, quand on y pense un peu, ça fait beaucoup mine de rien. Et pourtant j’ai l’impression que tout a pris sa place très naturellement. Un peu comme un jeu de Tetris parfait où il n’y aurait jamais de fausses manœuvres.

Et pourtant… Lire la suite