No Plastic (future)

 

A la naissance de n°1, jeune femme ayant eu très peu d’enfants dans mon entourage, je n’avais strictement aucune idée des produits essentiels ou non à mettre sur une liste de naissance (pardon chère sœur de ne pas m’être plus impliquée quand tu as eu tes gamins, j’étais jeune, mais avec le recul, je regrette).

Oh, certes, les grandes enseignes sont toujours là quand il s’agit de te proposer de tout acheter, mais comme je l’ai déjà mentionné dans un autre article, il est franchement difficile de savoir ce qu’il faut réellement avoir, et ce qui risque de ne jamais sortir des placards.

Un des produits restait tout de même une évidence : le biberon. Bien que j’allaite, pour la rentrée en crèche lors de la reprise et les absences (jeune mère, sauvegarde ta santé mentale, refourgue de temps en temps les Poupiots à leur père/la mamie/ une amie de confiance et offre toi un peu de temps « off »), il fallait bien prévoir un moyen de ne pas laisser la bestiole mourir de faim.

Je précise, il existe d’autres systèmes pour nourrir un bébé allaité que le biberon, mais je n’ai jamais eu besoin d’y recourir; et ne les ai donc pas testé.

En matière de biberon par contre, on ne peut pas dire que l’on manque de choix sur le sujet, et il est difficile de savoir lequel prendre, qui ne risquait pas d’être introuvable en cas de besoin, d’entraîner une confusion sein-tétine, etc.

Mon choix c’est donc porté sur le biberon Avent NATURAL (que j’avais en plastique), dont j’ai été très contente et que je voulais donc naturellement réutiliser pour la naissance de n°2.

Sauf que voilà…

Un jour, par hasard, je suis tombée sur ce site : sans-bpa.com.

Et là… c’est le drame.

J’ai eu l’impression que je venais de me faire percuter par un train (réellement). J’ai donc fait pas mal de recherches (mais je précise, je ne suis pas du tout de formation scientifique et j’ai limité mes recherches à internet).

En vrac, j’ai découvert que :

  • Mes gourdes Sigg, marque pourtant réputée et très répandue sont faites en aluminium (comme la plupart des gourdes du commerce) avec un revêtement intérieur plastique. Ces gourdes ont été mis en cause pour avoir contenu du Bisphenol An, un perturbateur endocrinien (je vous invite à aller voir sur wiki c’est que c’est ; on peut faire un gros raccourci en résumant par « toi aussi, rends tes spermato mutants » ), ledit Bisphenol A ayant été remplacé par du Bisphenol S. Ce dernier n’a pas été testé, et est potentiellement aussi nocif sur le long terme que le Bisphenol A.
  • Les biberons en plastique portant la mention « sans Bisphenol A » (ce composant étant interdit depuis 2015 à cause de ses effets) contiennent pour certains à la place… le fameux Bisphenol S cité ci-dessus.
  • Ce composant se diffuse à l’effet de la chaleur, hors, comment utilise-t-on les biberons ou les tupperware, bref, tous vos contenants en plastique ? Avec des aliments que l’on chauffe !

Bref, ma nourriture et celle de mes enfants baignaient dans une substance nocive pour notre santé et celle de nos descendants ! Joie, bonheur, non ?

Vous qui me lisez, est-ce que vous n’avez pas de ces jolis tupperwares (marque déposé, mais passé dans le langage courant comme synonyme de « contenant alimentaire) de supermarché ou provenant  du grand suédois ?

Je vous laisse faire l’addition a + b (car quand je mets noir sur blanc le mot « empoisonnement », c’est trash quand même, non ?)

« Oui mais on a toujours fait comme ça » me direz-vous… Pas si sûr ; en en discutant avec les vendeuses ou ma belle-mère, le discours qui en est revenu était fréquemment « ah mais nous à notre époque, on n’avait pas de biberon en plastique, c’était du verre et ça cassait ».

Donc chez nous, ça a été simple :

  • À la poubelle tout le plastique, bonjour les biberons en verre Avent NATURAL(pour la petite) et en inox de chez Organic Kidz (pour le grand)
  • A terme, remplacer tous mes contenants alimentaires par du verre ou de l’inox (aïe mes finances)
  • Réduire un maximum mon utilisation de plastique, notamment pour les jouets en contact avec la bouche (bonjour Hévéa).

 

J’avoue, quand je dis « simple »… ce n’est pas si simple que cela; par exemple pour contenir le lait maternel, j’utilisais des petits pots Avent (en plastique donc), idem pour stocker les panades de la Paupiette. Je commence donc à récupérer les petits pots en verre des pots industriels (oui, je n’élève pas au 100% maison ma fille, je lui donne aussi des petits pots quand je sors/suis à la bourre/ n’ait plus de légume frais sous la main) pour la congélation.

De même, jeter du matériel neuf (les tupperware récemment achetés) et qui ont peu servi va totalement à l’encontre de ma logique anti-gaspillage…

Et vous, que cela vous inspire-t-il ?

 

[i] J’ai fait de nombreuses recherches pour avoir des informations sur le bisphenol S, voici un article intéressant sur le sujet : http://www.asef-asso.fr/mon-alimentation/assiettes-dangereuses/1668-le-bisphenol-s-un-substitut-du-bpa-dont-les-effets-sont-encore-trop-peu-connus