Les séries du jeune parent débordé

En tant que jeune parent bloqué au foyer par sa chère et tendre progéniture qui daigner enfin pioncer (ou qui est scotché à votre sein en train de téter goulûment, mais au moins vous fous la paix… quoique de façon très immobilisant) ; vous allez rapidement découvrir que vos activités (en silence, peu de mouvement, etc) sont limités.

Le Poilu a développé le skills « je joue à tous les jeux possibles avec un bébé à un bras » ; cette compétence, très utile pour n°1 qui s’endormait avec bonheur et délectation contre Papa pendant que celui-ci bâtissait des tours sur Minecraft n’a que très peu fonctionné avec n°2, qui elle préfère être bercée à deux bras (et de façon globale, étant beaucoup plus dynamique, elle devait toujours être fermement tenue pour ne pas apprendre à voler trop tôt ou se blesser d’une torsion de la nuque trop violente.)

J’ai donc royalement abandonné les jeux vidéos (help ! ma licence toute neuve de Minecraft !) et consacré mes soirées aux séries (ou à la lecture, mais ça, ça a toujours été).

Ce blog traitera donc également de séries télé, avec des articles « plus axés » sur une série ou sur des catégories.  Je dois avouer avoir une passion très avouée pour les séries girly, les séries britanniques et les séries policières.

Ainsi, à titre d’experte (autoproclamée), on m’a récemment demandé une liste de série « regardables en couples, légère (mais pas trop) et drôle).

Pour répondre au cahier des charges, je conseillerai donc :

  • Dead like me, arrêtée au bout de 2 saisons et clôturée par un film : si vous ne connaissez pas, excellente série britannique, qui traite de l’histoire d’une jeune adulte un peu paumée, tuée par la cuvette des toilettes de la station MIR. Elle découvre après sa mort qu’elle est affecté au service des faucheurs, les gens chargées d’aller récupérer les âmes des morts. En gros, elle va enfin démarrer sa vie post-mortem. Un peu noire sur les bords, très émouvant et pas trop « girly ».
  • Pushing daisies, deux saisons aussi, arrêté, ovni visuel : l’histoire d’un cuisinier qui ressuscite les morts d’un simple contact et les retue s’il les retouche. Jusqu’au jour où il ressuscite son amour d’enfance… (qu’il ne peut donc pas toucher). Très mignon, et ils mènent des enquêtes assez drôles.

 

En Format 20mn :

  • New Girl, une nana qui se sépare de son compagnon et atterrit dans une coloc avec trois gars. Série un peu à la Friends où le héros serait joué par un Joey looser un peu à côté de ses pompes et l’héroïne serait une Phoebe instit gamine. Avec Zoey Deschanel (on aime ou pas du tout).
  • Last man on earth: l’apocalypse (on ne sait pas ce qu’il s’est passé) a eu lieu. Il ne reste plus qu’un seul homme sur terre (et il s’ennuie à mourir)… heureusement (ou malheureusement pour lui), il va trouver une autre personne : une femme. Mais elle ne correspond pas vraiment à l’objet de ses fantasmes.
  • Je n’ai vu que les deux premiers épisodes (pas trouvé la suite), j’avais bien accroché ; et c’était assez comique.

Et une de mes séries préférées, plus orientée à la base « public féminin », mais finalement mon compagnon « qui ne regardait pas » finissait toujours par atterrir sur le canap pour voir ce qui se passait ou jouait à ses jeux sans le son pour suivre l’histoire 😀

  • Hart of Dixie, avec une jeune doctoresse courte vêtue et très new-yorkaise (excellente chirurgienne mais qui n’a aucune empathie) qui se retrouve à devoir aller exercer dans un petit bled paumé chez un vieux toubib pour apprendre les relations humaines. Top trois de mes meilleures séries.

 

Et vous, que conseilleriez-vous ?